Sauvée ?

La bergerie devient tendresse dans les émolliences de rose-or qu’expire le jour finissant. Son appareil de blocs farouches, fortune carrée sous le soleil impératif, a perdu ses angles aiguisés, son âpreté et ses défenses. Elle se tient au milieu du mot qui dit son passage en elle d’une secrète espérance pétrée, celle d’en faire venir l’éclairance. La nuit, notre nuit, s’avance. L’image vivante, mission sacrée.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *