Désert de tant

Désert de tantCar il n’est pas vide, n’est-ce pas ? C’est au contraire le lieu où s’expriment des questions essentielles. La terre parallèle au commun des jours, qui tire vers des horizons invisibles : l’au-delà des choses et des êtres, leur coeur vivant, soumis au devenir.

L’abandon actuel du sens, il est difficile de s’y résoudre. Le désert n’est pas d’une fréquentation facile, sans doute, et il suppose un cheminement solitaire, mais bordé et conforté par des présences. Les aubes qui savent durer, la lune qui répond à l’appel, le sourire du renard des sables, la main tendue d’un autre voyageur…

Bon de commande à télécharger

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *